jeudi 25 mars 2010

Conseils à ceux qui veulent écrire: rêver éveillé


De jeunes auteurs Américains offrent leurs conseils à ceux qui veulent écrire.
Dans les grandes lignes, ça donne à peu près ceci :

Rêvez éveillé.
Ne pensez pas à l’argent.
Écrivez hors de votre zone de confort.
Foutez-vous de la grammaire (du moins lors du premier jet).
Trouvez-vous un critique.
N’ayez pas peur de réviser. Ne pas confondre confiance et fierté.
Écrivez ce que vous voulez et non pas pour plaire au « marché ».
Gardez précieusement votre première ébauche, aussi pourrie soit-elle.
Gardez précieusement vos lettres de refus.
Soyez patient.
Écrivez parce que vous aimez écrire non pour ce qu’on vous payera…
Ne perdez pas de temps à être jaloux.
Ne vous comparez pas à Walt Whitman (ou à Dany Laferrière…)

Écrivez le livre que vous avez envie de lire… et espérez que le reste du monde voudra aussi le lire.
Si vous aimez un livre, dites-le à l’auteur!
Bloguez.
Souriez.

11 commentaires:

  1. J'ai 15 sur 17. Et je n'en conclus rien, c'est déjà ça!

    RépondreEffacer
  2. Claude,
    Ça veut dire que vous êtes déjà très bien lancée sur les sentiers de l'écriture!
    Andrée

    RépondreEffacer
  3. Anonyme07 h 51

    Bonjour Andrée,

    en parlant de livres dans mon blogue, c'est dire aux autres que je les aime puisque je ne parle que de livres qui me plaisent...

    Dominique B.

    RépondreEffacer
  4. Ça a l'air tout simple comme ça, mais ... hum, l'est-ce vraiment ?! Prenons seulement par exemple "ne pas confondre confiance et fierté" ... une grosse base ça pour l'amélioration de toutes les versions qui suivront le fameux premier jet.

    RépondreEffacer
  5. Dominique,
    Continue de parler de livres que tu aimes.
    Plus on sera nombreux à le faire, plus ça aidera à faire une place aux livres, qui n'ont déjà pas une grande place...

    Venise,
    Tu as bien raison. Y'a rien de simple dans la création, c'est justement pour ça que c'est fascinant.
    Andrée

    RépondreEffacer
  6. J'écris parce que je ne peux pas arrêter de le faire, depuis mon adolescence. C'est pourquoi peut-être que j'ai étudié journalisme. Et maintenant je blogue et lis des blogues comme celui-ci, qui éclairent mes journées.
    L'argent, je n'y pense pas. Les commentaires de mes amis sont ma meilleure récompense.

    RépondreEffacer
  7. Inspirant, merci...


    J'arrive ici (et à l'écriture) par hasard et depuis que je le fais pour mon bon plaisir, je découvre un besoin, un désir de communiquer qui me comblent et me pressent à la fois.

    RépondreEffacer
  8. Chère Mamanbooh,
    N'est-ce qu'il est étrange et mystérieux et agréable cet urgent désir de communiquer? Il faut s'y abandonner...
    Andrée

    RépondreEffacer
  9. Bonjour Andrée,

    L'écriture est une passion que j'ai amorcée il y a quelques années et que j'ai abandonné. J'ai eu le bonheur de publier et, pour une raison qui demeure obscure, j'ai laissé tombé cette activité. Aujourd'hui, la flamme s'anime à nouveau, les histoires reprennent vie en moi et le besoin de les écrire se manifeste. Mais je me sens un peu rouillée...

    Je suis tombée sur cette page au moment où je revisitait mes auteurs favoris, histoire de m'imprégner dans ce monde littéraire qui m'est si cher. Votre titre, accrocheur, m'incite à m'y remettre. Merci!

    On dit que le hasard n'existe pas...

    RépondreEffacer
  10. On dit aussi que le hasard fait bien les choses.
    Tant mieux si ce billet vous inspire.
    En vous souhaitant bons vents pour l'écriture.

    Andrée

    RépondreEffacer