dimanche 25 avril 2010

Avoir devant soi quatre morceaux et n'en manger qu'un seul...


Je suis seule dans une chambre d’hôtel de Newmarket, dans le bel Ontari-ari-ario...

Une bibliothécaire bien intentionnée m’a conduite ici et m’a laissée seule avec un cadeau empoisonné: un sac d’acaïs et de bleuets enrobés de chocolat noir.
Une enseignante très attentionnée m'a apporté un plat de fruits frais. Des kiwis au vert vibrant, des fraises fraîches, du melon qui fond sur la langue...

Mais ce sont les chocolats qui m'attirent aussi sûrement qu'un aimant. Sur le sac, comme pour mieux me narguer, la publicité clame sournoisement: "Contient les bienfaits des flavanols du cacao."

Je répète, je suis seule.
Seule avec ma gourmandise.
Il n’y a personne pour voir combien j’ai déjà mangé de bleuets chocolatés.
Et combien j’en mangerai encore…
Ça tombe bien mal, car ce soir, j’ai autant de volonté qu’un lombric septuagénaire.

La force.
Hum.
Certains jours j'en ai des barils pleins.
D'autres jours, même pas de quoi remplir un dé à coudre.

Elle est tombée en plein dans le mille,Judith Viorst, en décrivant ainsi la force:
«La force, c’est la capacité de briser à mains nues une tablette de chocolat en quatre morceaux et ensuite… de manger un seul de ces morceaux.»

Ce soir, la force (en tout cas la mienne) a pris la poudre d'escampette.
Et non, ne me demandez pas, car même sous la torture, je n’avouerai pas combien de bleuets chocolatés j’ai mangés…

8 commentaires:

  1. Un lombric septuagénaire!! Belle image!
    Ne laissez pas traîner rien sur la table, je dois faire table rase!
    Et que je sois seule ou avec d'autres, il est certain que je n'ai aucune "force" devant le chocolat.
    Quoique... les bleuets: pas folle d'eux.
    Peut-être en avez-vous quand même gardé un peu pour aujourd'hui?

    Newmarket: tournée d'écoles? Suis déjà passé, mais personne n'y paralait français!

    RépondreEffacer
  2. Lâche toi "lousse"! Tu n'as pas de place dans ton bagage pour les rapporter! :)
    M.

    RépondreEffacer
  3. Chocolat noir = bon pour la santé pour la flavoïne et la protéine, petits fruits remplis de fibres et d'anti-oxydants. Décidément, tu sais où placer ces supposés excès !

    En plus, comme ils sont déjà tous en bouchés, la loi du "couper le chocolat en quatre" et en prendre qu'un n'a plus cours.

    Alors moi je te félicite d'avoir pleinement jouis de ce moment sucré pour ton palais royal.

    RépondreEffacer
  4. Vas-y! Paye-toi la traite! Mais dis donc, les enseignantes sont super gentilles dans ce coin-là!!!

    RépondreEffacer
  5. Bring them back for me ! Please !!!

    RépondreEffacer
  6. Julie10 h 34

    D'accord, d'accord! Si un jour, tu visites ma classe, je te ferai cadeau d'une salade d'endives, pour équilibrer!

    D'ici là, profites-en! Une amie au raisonnement douteux dit qu'une poutine avec un coke diet, ça s'annule. Pourquoi pas la même chose avec des fruits et du chocolat? :)

    RépondreEffacer
  7. Ohlala, je vois que le chocolat suscite bien des commentaires!

    Claude et Roy: En trois jours, j'ai mangé tous les chocolats. Tous! Je sors du garde-robe et l'avoue (mais pas fièrement: je suis une gloutonne.

    Martine: ton rôle est de me retenir, pas de me dire de me lâcher lousse..

    Andrée-Anne: les enseignantes d'Aurora (Ontario) sont des anges qui m'ont traité comme une reine. Tant de petites attentions fait rougir.

    Julie: Poutine et coke diet s'annulent? Vraiment? Euh... Plus que douteux ce raisonnement, je dirais même tordu... Quant à la salade d'endives, je devrais m'y mettre dès aujourd'hui, après ma surdose de chocolat de Toronto...

    Andrée

    RépondreEffacer