vendredi 20 juillet 2012

J’aurais aimé être malade en 1928…



Source :  Boing Boing

Bibliothèque ambulante qui circulait dans les hôpitaux de Los Angeles en 1928, gracieuseté de la Bibliothèque publique de LA. 

4 commentaires:

  1. Une idée séduisante! Les livres aident à oublier la maladie et à se sentir moins seul.

    RépondreEffacer
  2. Anne: Tout à fait! Certains jours, j'aurais envie de me "déclarer" malade juste pour avoir un peu plus de temps pour lire!

    RépondreEffacer
  3. Anonyme21 h 59

    ça devait être un méchant vecteur de propagation de maladie,hélas...
    L'Encre

    RépondreEffacer
  4. Cher l'Encre,
    Je ne te savais pas si prosaïque..

    RépondreEffacer