jeudi 11 juin 2015

Des sourires grands comme la lune: quand des élèves en difficulté développent leur créativité...


Quand des élèves avec de graves difficultés d’apprentissage sont encadrés par une enseignante dynamique, stimulante et créatrice, ces mêmes enfants peuvent se dépasser et créer de bien beaux projets.

C’est ce qui s’est produit cette année dans la classe de Nancy Laframboise, à l’école Le Petit Prince, de Gatineau. Pour préparer ses élèves avant ma visite dans leur classe, Nancy leur a lu mes albums à voix haute afin de travailler l’écoute et les familiariser avec la rime. Il faut préciser que ces dix élèves dysphasiques, âgés de 8 à 10 ans, ont de grandes difficultés tant à l’oral qu’à l’écrit.

Avec l’appui de sa fidèle complice Manon Boulet, une technicienne en éducation spécialisée, l’enseignante a guidé ses élèves dans la création de leur propre album, sur le modèle de mon album tête-bêche Le meilleur endroit/Le pire endroit. Pour développer leurs habiletés à l’oral, les élèves ont ensuite réalisé un court métrage collectif Nos meilleurs moments

video

Lors de ma visite dans cette classe cet hiver, les élèves m’ont présenté leur création avec une excitation trépidante et des sourires grands comme la lune. Leur fierté et leur joie étaient émouvantes à voir.

Cette semaine, Nancy Laframboise et ses élèves se rendaient à Montréal pour recevoir un prix de reconnaissance en lecture du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Bravo, bravo, bravissimo à Nancy et à ses élèves!

Voici la vidéo sur la réalisation du projet: 

Au total, le ministère de l’Éducation a remis 16 prix de reconnaissance en lecture lors d'une joyeuse cérémonie à la Grande Bibliothèque de Montréal. Pour voir tous les projets, cliquez ici.