mardi 16 juin 2020

That's Not Hockey : winner of the Blue Spruce Award




Kids  across Canada voted for their favourite book!
The winner of the Forest of Reading Blue Spruce Award winner is THAT’S NOT HOCKEY, written by me, illustrated by Félix Girard and published by Annick Press.

It's the story of Jacques Plante, the legendary goalie who revolutionized the game of hockey. 

The Blue Spruce Award recognizes the best Canadian picture book for readers in kindergarten to Grade 2.

The Forest of Reading Awards are organized by the Ontario Library Association.

mercredi 10 juin 2020

"Où es-tu?" Roman jeunesse traduit par Andrée Poulin


Le tout premier roman que j’ai traduit est maintenant en librairie.  

Où es-tu raconte les aventures de la jeune Cara, qui habite une région ravagée par les feux de forêt. Lorsque sa famille reçoit l’ordre d’évacuation, Cara est forcée d’abandonner son chien. Commence alors une longue quête pour le retrouver.

Ce roman chargé de suspense est signé par Shari Green et publié à la Courte échelle

lundi 8 juin 2020

"Enterrer la lune" remporte le Prix Espiègle 2020




Enterrer la lune a remporté le Prix Espiègle 2020, dans la catégorie pour le primaire.

Ce prix récompense des livres audacieux, qui osent aborder des sujets qui dérangent 
ou déstabilisent. J’adore cette approche, car c’est exactement ce que je veux faire en littérature jeunesse. J’ai envie de brasser la cage de mes lecteurs, de les entrainer hors de leur zone de confort. Avec mes livres, je veux montrer aux enfants d’ici comment vivent les enfants d’ailleurs. 

Mille mercis aux bibliothécaires scolaires engagées qui travaillent fort pour mieux faire connaître la littérature jeunesse d’ici. Le prix Espiègle est d'ailleurs le bébé de l'Association pour la promotion des services documentaires scolaires.  

Deuxième merci, à la Courte Échelle, qui a eu l’audace de publier Enterrer la lune, que mon éditrice appelait un OVNI littéraire. Pourquoi? Il s'agit d'un roman graphique en vers libres, un genre peu connu en littérature jeunesse. Le troisième merci est pour Carole Tremblay, mon éditrice drôle et diplomate et qui m’a aidé à améliorer mon texte avec ses commentaires toujours très pertinents.  

jeudi 2 avril 2020

mardi 3 mars 2020

Mes amis peuvent maintenant parler, chanter, rire et lire en français...


Ils étaient encore tout petits lorsque leurs parents ont décidé de fuir les bombes qui tombaient sur la Syrie. Accrochés à la main de leurs parents, les enfants ont traversé à pied la frontière pour s’abriter dans un camp de réfugiés en Jordanie. 

Ils étaient encore tout petits lorsqu’ils sont arrivés au Canada, à l’hiver 2016, sans pouvoir dire un mot de français. Maintenant, ils parlent, chantent, crient et rient en français, à grands coups de blagues et de “ben là!”. 

Le hasard du parrainage nous a réunis. Ils sont devenus mes amis et m’ont inspiré une histoire de réfugiés, intitulé Y'a pas de place chez nous.

Ce dimanche, mes amis sont passés me voir au Salon du livre de l’Outaouais. Je leur ai offert des livres, juste pour m'offrir le plaisir de les entendre me faire la lecture…

mercredi 26 février 2020

Le voici, le voilà, le Salon du livre de l'Outaouais 2020!!!




Les outardes s’amènent, la marmotte gigote et les ours s’étirent… Autre signe réjouissant du printemps? Le Salon du livre de l’Outaouais, qui déploie ces jours-ci sa myriade d’auteurs et sa pléiade de nouveaux livres. 

J’y serai, à cette grande fête du livre. En séances de signature, bien sûr, mais aussi en animations pour les jeunes. J’irai jaser à une table ronde au sujet ambitieux: “Comment créer une génération de lecteurs”.

Je participerai au lancement régional d’un manifeste incontournable “On a tous besoin d'histoires”. J’irai même placoter livres avec Pénélope, car cette émission de Radio-Canada sera diffusée en direct du Salon vendredi matin.
Pour mon programme durant le Salon, cliquez ici.
Pour le programme complet du SLO, cliquez ici.

mercredi 22 janvier 2020

Trois calamités très actuelles: la pauvreté, la pollution et le travail des enfants.




Je suis toujours immergée (submergée même…) dans la rédaction de mon documentaire sur le plastique. Ma recherche m’apporte son lot quotidien d’images chocs.

Cette photo de Hartmut Schwarzbach a été choisie comme photo de l'année 2019 par UNICEF Allemagne. Cette fillette de 13 ans patauge dans les eaux contaminées du port de Manille pour y ramasser des déchets de plastique qu’elle revendra.

Selon l’UNICEF, cette photo présente trois calamités très actuelles: la pauvreté, la pollution et le travail des enfants.