samedi 19 novembre 2022

Journée mondiale des toilettes 2022 - oui, le sujet est un peu tabou mais il faut en parler


Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale des toilettes. 
Hein? Une journée consacrée aux toilettes? Oui. 
Parce que 3,6 milliards de personnes sur la planète n’ont pas de toilettes.

En 2022, près de la MOITIÉ de la population mondiale n’a toujours pas accès à des toilettes privées, qui éliminent les déchets humains et les traitent en sécurité, sans polluer l’environnement.

Ce roman porte sur le manque de toilettes
dans un petit village en Inde
et les conséquences de ce problème
sur les filles

C’est donc 3,6 milliards de personnes qui vivent dans de mauvaises conditions d’assainissement, qui dégradent leur santé. Alors qu’on sait que les toilettes préviennent la propagation de maladies mortelles comme la typhoïde et le choléra.

La vie sans toilettes est insalubre, dangereuse et humiliante.
Nous sommes devant une crise mondiale de l’assainissement affirment les Nations Unies. 
Oui, le sujet est honteux, tabou même, mais il faut parler des toilettes.

Pour plus d'info, voir https://www.worldtoiletday.info/

mercredi 16 novembre 2022

Chers enseignants: merci de déclarer à Copibec les livres que vous utilisez en classe!

 

Pour un artiste, ce n’est pas élégant de parler d’argent, mais même les écrivains aiment bien mettre du beurre sur leur pain. Alors voici : cette semaine, j’ai reçu un gros chèque. Le plus GROS chèque de redevances de ma carrière d’auteure!

Ce chèque provenait de Copibec. Alors chers enseignants, merci, merci, MERCI! Croyez-moi, je le sais que la paperasse, c’est emmerdant. Et que ça prend du temps. Mais, mais, mais… ça vaut la PEINE!

Chaque fois qu’un prof fait une déclaration à Copibec parce qu’il a utilisé un livre dans sa classe, eh bien, chaque fois, c’est une piasse $ de plus dans le portemonnaie d’un écrivain. La majorité des auteurs gagnent des miettes avec les ventes de leurs livres. Alors, chers enseignants, continuez de les remplir ces fichus formulaires, car pour de jeunes écrivains, qui créent dans des conditions précaires, les redevances de Copibec sont un cadeau de Noël en novembre.

Pour plus d'information, cliquez sur cette page de Copibec.

mercredi 19 octobre 2022

3 bonnes raisons de découvrir "Le treizième cochonnet"


1. Pour dire à voix haute le texte rimé et rythmé.

2. Pour s'amuser comme dans un cherche-et-trouve, à identifier le 13e cochonnet parmi ses nombreux frères et sœurs. (Indice: l'étoile sur le dos...)

3. Pour découvrir la fin ouverte qui favorisera les discussions.

jeudi 22 septembre 2022

Le treizième cochonnet

 



Ils sont 13 cochonnets pour les 12 mamelles de maman truie.
Il manque donc une tétine pour Treize, petit dernier de la portée.
Le jeune goret jouera du groin pour assouvir sa faim.
Une quête initiatique où Treize cherche sa place au sein de sa fratrie.
Les illustrations irrésistibles sont signées Martina Tonello.
Un album publié chez Comme des géants, maintenant en librairie. 



mercredi 17 août 2022

Salman Rushdie survivra, sa prose aussi...

Lors de mon premier voyage en Inde (dans mon ancienne vie de journaliste), j’ai lu « Les enfants de minuit », de Salman Rushdie. J’avais alors été époustouflée par la puissance du roman de cet écrivain, qui vient d’être poignardé pour ses idées. Le pays de Gandhi occupe une place spéciale dans ma vie, ce qui m’a amené à publier Enterrer la lune, un roman situé en Inde et brillamment illustré par Sonali Zohra, une artiste de Bangalore.


Cette semaine, Sonali a annoncé que c’est elle qui a illustré la page couverture du prochain roman de Salman Rushdie, Victory City, dont la publication est prévue pour le début 2023. Rien de moins! Chapeau Sonali! Chapeau aussi à l'équipe des éditions la courte échelle, qui a eu le pif de dénicher Sonali, une perle d’illustratrice.

La meilleure nouvelle dans tout ça? Rushdie va survivre à cette tentative d’assassinat. De plus, les ventes de ses livres grimpent en flèche. L’écrivain vivra, sa prose aussi.

mercredi 27 juillet 2022

Se donne-t-il la permission de pleurer?

Photo Maksym Kozlenko, Musée de l’architecture, Kyiv

Au début de la guerre Ukraine, les Russes ont tenté plusieurs fois d’assassiner le président ukrainien.Je pensais souvent à Zelensky et je me posais la question :
Combien de temps restera-il vivant?

150 jours plus tard… les bombes tombent toujours sur l’Ukraine.
150 jours plus tard, Zelensky est toujours vivant.
Mais son quotidien me semble inimaginable.
Comment vit-on (survit-on?) avec le poids de cette guerre effroyable?

Photo: Getty Images

Je pense souvent à Zelensky et je me pose des questions :
  • Comment fait-il pour ne pas perdre l’appétit?
  • Comment fait-il pour éviter les cauchemars?
  • A-t-il encore la force de rire avec sa femme?
  • A-t-il encore la force de jouer avec ses enfants?
  • A-t-il envie de s’exiler?
  • A-t-il envie de capituler?
  • Se donne-t-il parfois la permission de se saouler?
  • Se donne-t-il parfois la permission de pleurer?
  • Qu’est-ce qui lui fait le plus peur? Craquer sous la pression? Perdre la guerre? Ou que le reste du monde se désintéresse du carnage qui ravage son pays?

mercredi 13 juillet 2022

Les pétales m'apaisent...

 

Photo Neale Macmillan

Haïku du mercredi

la mort passe
la beauté reste
les pétales m’apaisent…