mercredi 18 août 2010

Quand l’art sort des musées



Bénéfice fortuit de ce blogue, j’ai découvert récemment le talent hautement original de Roger Dautais. Depuis plus de dix ans, ce poète breton pratique un art aussi fascinant qu’éphémère: le Land Art.


« J'essaie de mettre l'homme au centre de la pratique artistique et cet acte au centre de la Nature, en essayant de respecter l'un et l'autre », explique-t-il sur son blogue.

Rogert Dautais a une prédilection pour les spirales de sable, qu’il crée patiemment et minutieusement à l’écart des foules, dans des endroits aux noms qui font rêver: Ouistreham, côte de Nacre, Dive sur Mer, Houlgate... Il en a réalisé une centaine par année et il n’en reste rien. Telle est l’essence du land art. Here today, gone tomorrow.



Moi qui trippe pissenlit depuis si longtemps, j’ai poussé des oh! et des ah! d’admiration devant ces créations mettant en valeur les dandelions, que l’artiste surnomme « petits soleils d’avril ».


Pour Roger Dautais, l’art est "une invention humaine, faite pour le plaisir de l'homme, pouvant parfois le sauver l'homme d'un dessèchement social. »

Il y a plein d’autres photos de ses superbes créations sur son blogue, enrichi de sa poésie. Courez-y voir.


Et pour ceux qui auraient envie de passer à l’action et de créer en pleine nature, le portail du Land Art constitue une irrésistible invitation.

3 commentaires:

  1. Belle découverte. La photo du haut m'a fait penser aux sculptures de Marcel Gagnon (http://www.centredart.net/le-grand-rassemblement.html).

    RépondreEffacer
  2. Mme Latrad,
    Merci de m'avoir fait connaître Marcel Gagnon. Ce qu'il fait est superbe... et moins éphémère que le land art.

    RépondreEffacer
  3. Surprise,en découvrant cette présentation de mon travail. Je t'en remercie car cela me touche énormément.
    Un petit bémol, j'ai commencé le land art sur le tard à 55ans.J'en ai, maintenant 71 ans, cela fait donc 16 bonnes années consacrées au land art et non 10 et à mon âge, chaque année compte car je n'en ferai certainement pas autant dans l'avenir. Belle fin de journée et à la prochaine fois.

    Amicalement

    Roger

    RépondreEffacer