lundi 11 juin 2012

Écrivains muselés



En ces jours chauds où le gouvernement empêche les jeunes de manifester et de faire entendre leurs idées, voici comment un créateur québécois souligne l'importance de la liberté d'expression. 



Un stylo perforé par une balle.
Un crayon sans mine.
Une spirale de cahier en barbelés.


Splendides images qui évoquent avec éloquence et subtilité le drame des écrivains muselés.
Conçues par le talentueux Jean-Luc Dion, pour PEN Québec.

1 commentaire:

  1. Anonyme13 h 44

    silence ...on ne réfléchit plus !!!

    L'Encre

    RépondreEffacer