dimanche 31 octobre 2010

Je n’ai plus peur des ados


Je croyais devoir affronter des loups mais j’ai jasé avec des agneaux.
J’avais peur qu’ils me bouffent toute ronde et toute crue
C’est moi qui ai dû les apprivoiser.
Même pas eu besoin d’avoir recours à l’arme ultime, suggérée par Andrée-Anne: leur faire bouffer des pissenlits s’ils étaient impolis.

Impolis, ils ne l’ont pas été une miette. En fait, les étudiants de français Secondaire III de la polyvalente Hormidas-Gamelin m’ont étonné par leur intérêt courtois, leurs questions réfléchies et leur réserve. Je me serais attendu à plus d’impulsivité, d’arrogance, de « m’as-tu-vu », de « je-sais-tout-et-tu-ne-sais-rien-parce que tu-n’as-plus-20-ans"…

En fait, leur docilité m’a un peu étonnée. Je m’attendais à plus de feu et d’ébullition mais peut-être que cette image clichée de l’ado n’a plus sa raison d’être? Peut-être qu’après l’âge de 12 ans, une fois que les jeunes entrent dans les fameux « teen », ils perdent cette belle impulsivité qui m’enchante chez les enfants du primaire.

Alors, voilà, mon baptême du feu, mes premières animations avec des élèves du secondaire, se sont déroulées dans l’harmonie et la bonne humeur, agrémentée de quelques rires et quelques petits élans d’enthousiasme chez ces ados qui font parfois bien attention de ne pas montrer leurs sentiments…

Jargon
Les étudiants de Secondaire III de Buckingham m’ont appris une nouvelle expression : le champ lexical. Selon Wikipédia, il s’agit d’un « ensemble théorique de noms, de substantifs, d'adjectifs et de verbes appartenant à une même catégorie syntaxique et liés par leur domaine de sens. »
Selon les étudiants, ça sert à trouver des idées pour bâtir son histoire.
Non mais qui a dit que les ados n’avaient pas de culture?!
L'illustration que vous voyez au haut de ce billet est d'ailleurs mon propre champ lexical sur les ados... que j'ai créé grâce à un petit logiciel très rigolo. Mais ça c'est une autre histoire que je vous raconte bientôt...

Dieu
Il y a quelques années, quand les jeunes ont commencé à s’exclamer « C’est écoeurant! », il m’a fallu un certain temps pour comprendre qu’ils voulaient dire « C’est fabuleux, formidable, fantastique… »
Cette semaine, j’ai appris une nouvelle expression dont les jeunes se servent, du moins à Buckingham (Québec) : «C’est Dieu!»
- Hein? Quoi? que j’ai fait, en insistant pour que le grand jeune homme répète.
Il n’a pas voulu répéter, car il était trop gêné. Mais son voisin de pupitre de m’expliquer :
- Si tu manges des bonbons et que tu trouves ça bon, tu dis «c’est Dieu».

Si Jésus (Dieu) entendait ça, il se retournerait dans sa tombe, s’il n’en était pas déjà sorti.

Sexe
Les ados aiment qu’on leur parle de sexe. Vous me direz, ben oui, c'est une évidence, mais je l'ai constaté en personne cette semaine. Dès que j’ai commencé à leur raconter comment certaines lectrices du manuscrit de Miss Pissenlit m’avaient dit qu’il n’y avait pas assez de sexe dans l’histoire (ma sœur) et d’autres m’avaient dit qu’il y avait trop de sexe (ma mère…) j’en ai vus plusieurs se redresser sur leur chaise. De ce côté-là, les filles s’assument plus que les garçons. Certains gars ont fait semblant de trouver le "french kiss" dégueulasse, tandis que les filles, plus honnêtes, m’ont clairement dit que je ça ne se faisait pas de finir un roman pour ados sans que le couple s’embrasse…

Argent
Ils ont tous été estomaqués par les droits d’auteur. «C’est VRAIMENT pas payant!" s’est exclamé un jeune, outré. Bien d’accord avec toi, jeune homme. Ce n’est pas «Dieu» pantoute.

Et voilà.
Mes premiers ateliers avec les ados sont déjà derrière moi.
Pas de quoi paniquer...
Je peux maintenant faire un crochet dans ma liste des nouvelles expériences : donner sans flageoler un atelier de 75 minutes à 30 jeunes de 14-16 ans…
Je le dis avec un brin de fierté : je n’ai plus peur des ados.

12 commentaires:

  1. Ton humilité légendaire (pas aussi grande que la mienne, mais quand même, t'es humble aussi) t'empêche de préciser que ta personnalité y est aussi pour beaucoup. Tu es quelqu'un(e) de naturelle, sympathique, souriante, rigolote... Ça va chercher son public, ça.

    Surtout chez les ados.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,

    Quelle surprise de tomber sur cette image du champ lexical dans les méandres de l'internet.
    Ma première réaction à été : "Tiens, mais il ne me semble pas l'avoir vendue récement, cette image !". Effectivement, en y regardant de plus près, c'est l'aperçu proposé par Fotolia, comme en témoignent les "watermark".

    Mais alors, cet article évoquant les droits d'auteurs se permettrait d'en faire fi !?

    Et puis finalement je me dis que les watermarks ont été laissés, que le copyright avec le nom de l'auteur est affiché, et que j'aurais bien peu de choses à reprocher à l'utilisation qui en ai faite ...
    Au final, le sentiment dominant est le plaisir de voir quelqu'un accorder de l'interêt à ma création.

    Je finirai donc par : Merci, et bonne continuation !

    Clément Poulain (avec un a !)

    RépondreSupprimer
  3. Camille,
    J'espère bien que je suis un peu rigolote, même si mes filles me trouvent très sérieuse...

    RépondreSupprimer
  4. Pour créer ton propre champ lexical, gratuitement, tu peux utiliser le logiciel en ligne Wordle
    http://www.wordle.net/.
    Plus de problème avec les droits d'auteurs!

    RépondreSupprimer
  5. Cher Clément Poulain avec un A,
    Merci pour votre message. Avant de poster votre champs lexical ici, je vous ai cherché sur le web. Mais à ma grande surprise, il y a plusieurs Clément Poulain en France. Je me demande d'ailleurs si nous ne serions pas cousins de la fesse gauche?

    On pourrait écrire tout un roman sur la joie, à partir de votre champ lexical teinté de rose. Merci de me laisser le présenter ici.
    Andrée
    P.S. Les photos sur votre site web sont superbes. Mais il n'y a pas de fonction permettant de vous y envoyer un message.

    RépondreSupprimer
  6. Bravo, Andrée! Tu as relevé le défi Ados! Je n'ai pas douté un seul instant que tu n'y arriverais pas.
    Merci, Martine, pour ce lien. C'est fascinant ce qu'on peut faire en quelques secondes!

    RépondreSupprimer
  7. Les ados sont étonnants.

    RépondreSupprimer
  8. Salut je suis un des élèves que tu a rencontré je voulais te dire que j'ai bien apprécié ta présentation.J'etait dans le premier groupe que tu a rencontrer le jeudi.Je viens de finir de lire Miss Pissenlit que j'ai beaucoup aimée.

    RépondreSupprimer
  9. Merci Simon! Et bravo pour ton blogue à toi!

    RépondreSupprimer
  10. Nadia R. (d'Hormisdas-Gamelin)16 h 32

    J'ai adooooorée le fait que vous alliez dans notre classe et j'ai dévorée chaque minute de votre visite. J'ai trouvé cela interéssant et ça m'a encore plus donné le goût de devenir auteure. Personnellement, j'ai adorée Miss Pissenlit. J'ai trouvé cette oeuvre originale. Même si le métier ne paye pas beaucoup, je veux persévérer. Merci d'avoir pris le temps de venir nous voir et n'ayez plus peur des ados.

    -Une ado qui ressors du cliché.

    RépondreSupprimer
  11. Wow Nadia! Merciiiii pour ton message encourageant! Bonne chance dans ton écriture!
    Andrée

    RépondreSupprimer
  12. Nadia R.16 h 47

    De rien et merci !

    RépondreSupprimer