dimanche 17 octobre 2010

Roman deuil versus roman vie...


Il arrive que des lectrices (et parfois des lecteurs) de mon blogue laissent des mots-cadeaux dans la section Commentaires. Comme ceux de l'auteure Katia Canciani à la suite d’un de mes billets sur les larmes.

Ses mots étaient trop beaux pour les laisser enterrés dans les Commentaires. Les voici donc :

« il y a des larmes retenues
si longtemps
qu'elles font pousser des romans entiers
dans le cœur
reste plus qu'à les cueillir
le moment venu
ainsi le roman deuil
devient roman vie. »
Katia Canciani

7 commentaires:

  1. Superbe! Cette Katia, ce n'est pas pour rien qu'on commence à la retrouver finaliste ici et là. Oui, oui; là aussi.

    RépondreSupprimer
  2. Tu as bien fait de transmettre ... serais-tu toi aussi une passeuse ?

    RépondreSupprimer
  3. T'as raison Camille: on en entendra parler de cette Katia...

    Venise,
    Tiens, je n'y avais pas pensé... mais j'aime beaucoup cette idée de "passeuse"... la preuve étant que je lis fidèlement ton blogue.

    RépondreSupprimer
  4. En effet c'est très beau.

    RépondreSupprimer
  5. Merci, Andrée, de partager avec nous les mots de Katia. Plus je la connais, cette auteure, plus je l'aime... La poésie qui sort d'elle nous fait du bien. Merci encore.

    RépondreSupprimer
  6. En passant, Andrée, tu as le don de trouver les images qui vont avec tes textes. C'est très beau, cette photo-là.

    RépondreSupprimer
  7. Katia09 h 29

    Merci pour vos mots. Ils m'ont émue. Tellement que je n'ai pas réussi à vous répondre lorsque je les ai cueillis la première fois.
    Et j'abonde dans le sens de Camille, tu maries parfaitement l'art visuel au littéraire, Andrée...

    RépondreSupprimer