mercredi 17 novembre 2010

Les joies intenses nous rajeunissent…


Il y a longtemps que Noël ne m’excite plus.
Au risque d’avoir l’air blasée, il n’y a plus beaucoup d’événements, à mon âge, qui me donnent cette trépidation que je ressentais, petite fille, la veille de Noël.
C’est qu’elle était forte, quand j’avais huit ans, l’effervescence du 24 décembre.
Avec ce désir fou de chanter à tue-tête.
Cette fébrilité émue.
Cette euphorie qui engendrait une joyeuse insomnie.

J’ai publié plus d’une vingtaine de livres.
Chaque fois que j’ai un nouveau manuscrit est accepté, je soupire de soulagement.
Ouf. Je peux encore.
Puis je me réjouis.

Récemment, j’ai reçu un OUI sur un manuscrit.
Ce OUI ressemblait à un 24 décembre de mon enfance.
Pour une histoire à laquelle je tenais beaucoup.
Un texte qui avait d’ailleurs essuyé quelques refus.
Et qui a été finalement accepté par une maison d'édition où je n’ai jamais publié auparavant.
Une maison d'édition qui fait de superbes albums.


Cent bonhommes de neige. Tel sera le titre de ce nouvel album.
Et l’illustratrice a commencé les esquisses.
Et me voilà redevenue petite fille à la veille de Noël.
Avec ce désir fou de chanter à tue-tête.
Secouée par une fébrilité émue.
Agitée par une euphorie qui a engendré une joyeuse insomnie.

Et je redécouvre, avec un étonnement ravi, comment on se sent jeune quand on vibre…

10 commentaires:

  1. félicitations. J'aimerais bien ressentir la même euphorie. Je l'ai ressentie hier matin en me promenant le long d'une plage.

    RépondreSupprimer
  2. Félicitations pour cette nouvelle publication !

    RépondreSupprimer
  3. Merci Pierre!

    Claude: l'euphorie en se promenant sur la plage, c'est fabuleux ça! Profites-en à 100%!!!

    RépondreSupprimer
  4. Bravo! La petite fille en moi est curieuse! Et la femme se réjouit de ton succès.

    RépondreSupprimer
  5. C'est toute qu'une bonne nouvelle ! Tes cent bonhomme de neige vont être en bonne "Compagnie".

    Oui, l'euphorie, c'est la vie, ça nous rajeunit mais fait faire de l'insomnie !

    Félicitations mademoiselle !

    RépondreSupprimer
  6. Bravo, Andrée !

    Dominique et Cie font de superbes livres et je suis très satisfait de ma collaboration avec eux. Je pense qu'ils peuvent se vanter aussi de t'avoir maintenant dans leur écurie.

    Au plaisir de signer côte à côte un de ces jours.

    RépondreSupprimer
  7. Merci Camille, mais je ne veux pas signer à côté de toi... tu vas attirer tous les lecteurs avec tes histoires de pirates et tes blagues irrésistibles... et il n'en restera plus pour moi...

    RépondreSupprimer
  8. j'ai bien hâte de voir ça.
    les albums de "nowel" et moi ne sommes pas très amis, mais on dirait qu'avec le temps je m'adoucis.
    Une nouvelle illustratrice dans le milieu en plus il me semble ( en tout cas du côté francophone, cela va faire du bien, car on voit souvent toujours les mêmes touche, il y en a des bonnes, mais quand même!

    RépondreSupprimer
  9. Liceal,
    Non, non! Ce n'est pas une histoire de Noël. Pas du TOUT! C'est même une histoire de deuil... qui finit avec un éclat de joie...
    Moi aussi j'étais bien contente qu'on choisisse une illustratrice inconnue... et maintenant, je me croise les doigts...

    RépondreSupprimer