jeudi 9 décembre 2010

"Miss Pissenlit" reçoit des fleurs...


Si vous me permettez, je vais me permettre un petit billet d’auto-promotion. J’essaierai de ne pas en faire une habitude, promis-juré-craché.

Alors que les pissenlits dorment désormais sous la neige, deux joyeuses nouvelles m’arrivent coup sur coup au sujet de Miss Pissenlit.

Je reçois ce matin un courriel de Google Alert qui m’avertit que le Montreal Gazette parle de Miss Pissenlit!

“One of my favourite finds this past year for teens is a novel called Miss Pissenlit, by Andrée Poulin. (…) Although this is a story about first love, it has a rough edge to it that teens of both sexes will appreciate. Poulin conjures full-colour characters and suspense-filled plot lines that will keep readers rivetted to these pages.”

Si jamais vous n'avez rien à faire et que vous trouvez le temps long (ah!), l’article au complet est ici.

Mais c'est pas fini! Hier, je reçois ce courriel d’une très sympathique auteure, qui m’indique qu’on parle de mon roman sur le site de Livres Ouverts.

Créé par la Direction générale des Services à l'enseignement du ministère de l'Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), Livres Ouverts est une sélection de livres qui vise à développer le goût de lire chez les jeunes.

Sur le site figure un point d’exclamation à côté de la critique de Miss Pissenlit. Après une longue et périlleuse enquête (un clic de souris…) je découvre que le point d’exclamation signifie qu’un « aspect du livre étonne et est particulièrement original et intéressant. »

Et la critique d'écrire:
« L’écriture franche et passionnée entraîne le lecteur dans un récit prenant, jalonné de rencontres et d’expériences marquantes. Les titres imagés de chapitres, les extraits de l’encyclopédie du pissenlit et la langue vivante de la narratrice apportent une touche de légèreté à ce roman qui se termine sur une touche d’espoir. »

Si jamais vous vous ennuyez et que vous n'avez rien à lire (ah!), le texte complet est ici.

Fin de l'auto-promotion.

14 commentaires:

  1. En ce qui me concerne, je trouve que les blogues peuvent très bien servir à la promotion aussi. Ne te gêne pas.
    Et merci de m'avoir connaître Google alertes. Je connaissais, mais je n'en voyais pas l'utilité. Tu m'offres un exemple concret.

    Ah oui, et félicitations et longue vie à tous tes livres

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu votre Miss Pissenlit, et toute critique élogieuse est, et sera, pleinement méritée. J'ai beaucoup aimé.

    RépondreSupprimer
  3. Andrée, qu'est-ce que je t'avais dit ? Hein ? Qu'est-ce que je t'avais dit ?

    Maintenant, je plussoie avec ClaudeL : en fonction bien sur de ce que tu envisages pour ton blogue, perso, je trouve qu'il DOIT servir à la promotion de ton travail. C'est la fenetre de ton atelier. Nous, on y vient aussi pour ça.

    RépondreSupprimer
  4. Promotionnelle ? Ne voit pas ça comme ça. Vois nous comme des amis, et des amis veulent savoir qu'est-ce qui arrive de bon dans ta vie et donc tes oeuvres qui sont ta vie.

    Personnellement, il va être sous le sapin pour ma belle-soeur. C'est que ce roman est pour les adultes autant que les jeunes.

    RépondreSupprimer
  5. Bravo Camille: utiliser un "plussoie" dans un commentaire de blogue, il faut le faire!
    Même Antidote ne connaît pas ce verbe. Même Paul Robert dans ses six tomes ne l'a pas. Wikipedia, oui: http://fr.wiktionary.org/wiki/plussoir

    Heureusement, j'ai compris le sens.
    C'est certainement mieux que l'anglicisme "seconder".

    @Andrée: regarde ce qui ce fait ailleurs. Exemple: http://www.fanette.ca/
    Faut s'endurcir! que je me dis.

    RépondreSupprimer
  6. Excellent write up by the Gazette, Miss Pissenlit deserves every kind word. As for the self promotion, I agree with the previous postings that we are also reading your blog because we love your books and finding out how they are doing is part of why we log on.

    No mattter what a person does, if they don't promote themselves, no one will. Besides, this is not you telling us your novel is great, it is the reviewers.

    Congratulations, merits well deserved.

    RépondreSupprimer
  7. Bonjour Andrée,

    Je suis d'accord avec les commentaires précédents. Tu nous parles de ce qui te touche et c'est normal de partager ces moments heureux. On a le goût de fêter ça avec toi! *High-Five*

    Ce que je souhaite, c'est que ces petites tapes dans le dos t'encouragerons à écrire encore d'autres romans pour ados... (et adultes, pourquoi pas?)

    (T'as vu? Il y a un petit paragraphe à propos de "Grognon ou Glouton" dans Le Libraire)

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme16 h 32

    Bravo Madame Pissenlit pour les belles critiques!
    - Trailfinder

    RépondreSupprimer
  9. Claude,
    D'accord avec toi pour le "aussi"... Aussi pour la promotion... mais j'ai une p'tite pudeur de ce côté là. Je me sens obligée d'informer ou de divertir mes lecteurs...

    Pierre et Andrée-Anne: Merci!

    Camille: si tu appelles mon blogue la "fenêtre de mon atelier", ça fait beaucoup plus poétique et beaucoup moins promotionnel. J'achète!

    Venise: Ah oui! Merci de voir que ce roman peut tout aussi bien plaire aux adultes qu'aux ados. Je le dis depuis longtemps: j'aimerais bien qu'on abolisse davantage les frontières entre littérature jeunesse et l'autre, pour les adultes. Un très bon livre pour les jeunes réjouira tout autant un moins jeune!

    RépondreSupprimer
  10. Claude: Merci d'avoir trouvé pour nous la définition de "plussoir". Camille m'épate toujours avec son vocabulaire! Et dire que je vais tout bientôt me plonger dans son récent roman. Je vais en apprendre des mots!!!

    Roy: Merci!

    Julie: Merci de me signaler que Le Libraire parle de "Grognon ou Glouton". Je ne savais pas!! Je vais tâcher de m'en trouver une copie à la librairie.

    Trailfinder: merci. tu reviendras faire un tour...

    RépondreSupprimer
  11. Anonyme07 h 40

    J'ai été tenté d'aller voir à mon tour sur le site "Livres ouverts" et j'ai été content d'y voir que mon permier guide sur les oiseaux y figurait.
    Bon succès Andrée
    Jean !

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme21 h 44

    Si je peux me permettre, j'ai bien aimé Miss Pissentlit moi aussi! Je trouve que c'est un roman savoureux et très original. Merci de m'avoir rappelé la qualité de ce livre, ça me donne une suggestion de plus pour mes clients en quête de bons livres jeunesse! (Je travaille dans une librairie).

    Hélene L.

    RépondreSupprimer