jeudi 16 juin 2011

Bonjour tintamarre, tumulte et tohu-bohu


Maman!!! Y’a plus de lait dans le frigo!
Maman!!! Je trouve plus le bas de mon bikini!
Maman!!! Est-ce que je peux inviter mes amies?
Maman!!! Peux-tu venir de reconduire chez mes amies?
Maman!!! E. a caché mon I-Pod!
Maman!!! C. a mangé le dernier morceau de melon!
Maman!!! Peux-tu m’apporter un rouleau de papier de toilette?
Maman!!! J’ai rien à faire.

Et ainsi de suite.
La longue litanie tapageuse des enfants en vacances.
Qui est sur le point de me tomber dessus.

Aujourd’hui, c’est ma dernière journée de silence.De solitude. De quiétude.
Demain débutent les vacances de mes deux ados.
Adieu, silence, solitude et quiétude.
Bonjour tintamarre, tumulte et tohu-bohu.

Vous auriez pas une recette magique pour les écrivains qui ont des enfants et qui veulent terminer un roman cet été?

5 commentaires:

  1. Louer un chalet, y aller toute seule et laisser les enfants à papa!
    Ma mère n'écrivait pas, mais elle s'octroyait deux semaines toute seule chaque année. Quand j'ai eu 19 ans, je l'ai accompagnée une fois ou deux et c'est dans ce silence et cette tranquillité que j'ai commencé à écrire sérieusement.
    Bonne vacances quand même... à tes enfants,hihi!

    RépondreSupprimer
  2. Laisse une de tes filles à sa marraine. Ça lui fera énormément plaisir et ça te donnera un peu plus de paix.

    RépondreSupprimer
  3. Tu as une grosse famille, profite-en...

    Pour le reste, ajuste tes oreilles aux couleurs de ton bruit et tu en soutiras de belles histoires plus tard!

    Vive les vacances!

    RépondreSupprimer
  4. Claude: quelle bonne idée. Je t'imagine seule avec ta maman, dans le silence d'un chalet en pleine nature. Ce doit être un beau souvenir...

    Martine: merci de l'offre généreuse.

    Dodo: dis-donc, tu es "pouète"...

    RépondreSupprimer
  5. Pas de recette magique, car j'ai le même «problème»! Mais la première semaine de juillet, les deux grands vont au camp de jour, les deux petits à la garderie pour que je termine un projet que je veux absolument finir. Ensuite, je ne sais plus trop quand j'aurai vraiment le temps d'écrire... À moins que je me lève à 5h30 le matin, avant eux, pour avoir du temps juste pour moi...

    RépondreSupprimer