mercredi 8 avril 2009

Rien de mal à copier une idée géniale

Il n’y a rien de mal à copier une idée géniale. Surtout quand elle est simple comme bonjour, captivante, pleine de potentiel et riches en possibilités. Voici donc, juste pour vous, une idée simple mais formidablement astucieuse à faire connaître ou à imiter.

L’idée vient de Mireille Cléroux, qui enseigne à l’école Lamoureux, d'Ottawa. Cette enseignante futée a trouvé une façon originale de souligner l’anniversaire de ses élèves durant l’année scolaire. À la rentrée des classes, elle demande à chaque parent de lui apporter un livre emballé que son enfant ouvrira le jour de son anniversaire.

Le jour de sa fête, l’élève déballe son cadeau devant la classe et a ensuite le privilège de se faire lire le livre (ou un chapitre du livre), à haute voix, par l’enseignante.

«Les élèves adorent ce moment qui leur est entièrement consacré. J'ai même remarqué que certains enfants ont pris goût à la lecture après avoir reçu leur livre en cadeau. Pour certains, c'est la première fois qu'on leur offre le plaisir de la lecture et ils sont très fiers de retourner à la maison avec leur livre », raconte l’enseignante.

Prévoyante, Mme Cléroux a même des stratégies pour les enfants dont l’anniversaire tombe en juillet/août (choisir une date au hasard du calendrier) et pour ceux dont les parents « oublieraient » d’apporter le cadeau (elle a une réserve de livres pour ne pas priver un élève de son cadeau-lecture).

Cette idée fabuleuse a plusieurs retombées bénéfiques : éviter d’offrir des bébelles de Dollorama ou des sucreries propices aux caries, montrer qu’un livre peut faire un cadeau excitant, faire découvrir un nouveau livre, un nouvel auteur, titiller le goût de lire chez les autres élèves, etcétéra…

Bon, maintenant que je vous ai raconté cette idée toute simple mais géniale, allez hop, empressez-vous de la répandre, de la faire connaître, de l’imiter… Vous pouvez même vous inspirer de la lettre aux parents écrite par Mme Cléroux et qui se trouve ici.

6 commentaires:

  1. Quelle bonne idée! On invite cette enseignante à notre bed-in?

    RépondreSupprimer
  2. Génial, Andrée ! Je m'empresse de diffuser l'idée sur mon propre blogue.

    RépondreSupprimer
  3. Andrée-Anne,
    Excellente idée! Je vais commencer une liste de noms de futur participants pour notre glorieux bed-in.

    Camille,
    Oui, oui! Absolument! Diffusons les bonnes idées. Répandons la bonne nouvelle... Soyons d'ardent prosélytes...

    Andrée
    Andrée

    RépondreSupprimer
  4. Anonyme18 h 35

    Qu'est-ce que c'est votre glorieux bed-in? Je serais peut-être interessée :)

    Mireille Cléroux

    RépondreSupprimer
  5. Mireille,
    Le bed-in, c'était pour essayer de convaincre le gouvernement du Québec de ne pas couper les budgets d'achats de livres pour les jeunes.
    Andrée

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme07 h 34

    aNDRÉE, JE ME DEMANDE OÙ TU PRENDS CES IDÉES SI GÉNIALES. CA VIENT SUREMENT DE TA M,ERE PCQ MOI JE SUIS LOIN DÊTRE GÉNIAL.TON PAPA

    RépondreSupprimer