mercredi 29 décembre 2010

Ajoutez le chel ou le chucre…


Photo: Healthy Kitchen.

Vous avez envie de vous éclater un peu? D’épater vos amis le dernier jour de l’année? Pourquoi ne pas leur préparer ce gâteau Téquila? Et prenez bien soin de lire la recette jusqu’à la fin…

Ingrédients:
1 tasse d'eau
1 tasse de beurre
1 cuillère à table soda à pâte
1 tasse de sucre
1 cuillère à thé sel
1 tasse de cassonade
1 citron
4 œufs
¼ tasse noix
2 tasses fruits séchés
1 bouteille de Téquila

Préparation: Avant de mélanger les ingrédients, vous assurez de la fraîcheur de ceux-ci. Goûtez à la Téquila. Prendre un grand bol, vérifiez la Téquila encore. Ne prenez surtout pas de chances, versez une tasse de Téquila et dégustez bien. Répéter la dernière étape. Vérifiez que le mélangeur fonctionne bien. Battre une tasse de beurre en ajoutant le sucre progressivement.

La Téquila a tendance à se détériorer lorsqu'elle est ouverte depuis un certain temps, goûtez une demie tasse de Téquila. Et une autre demie tasse juste au cas où. Arrêtez le mélangeur. Battre deux œufs et les ajouter au mélange avec les fruits chèchés. Ramasser les fruits par terre et les ajouter au mélange. Mémarrer le démangeur. Si les fruits se collent aux batteurs, utilisez un tournevis. Vérifiez la talité de la Quéquilla. Ajoutez le chel ou le chucre. Vérifiez la Quéquilla. Éjutez le chitron et prechez les noix. Ajoutez une table. Ouvrir le four. Placez le gâteau au four sans tomber. Arrêtez le mélangeur. Finir la Quéquilla. Jetez le gâteau et nettoyez le comptoir avec le chat.

Et Ponne Tannée 2011!

Source: cette recette m’a été envoyée par Claude Marcil, mon ancien prof de journalisme, un p'tit vif, d'une curiosité intellectuelle insatiable et toujours à l’affut des bizarreries qu’on peut trouver sur la Toile.

Je ne sais pas qui est l’auteur de cette recette. Elle circule en diverses versions anglaises et en français ici.

6 commentaires:

  1. C'est "cute" et amusant à lire. Pourvu que personne ne la prenne au pied de la lettre!
    Sûrement pas moi, la dernière "brosse" que j'ai prise était à justement à la Tequila. Je me suis jurée de ne jamais plus reboire 6 verres de quoi que ce soit et de faire une folle de moi comme cette fois-là à faire le grand écart sur un piano à queue devant deux allemands, au Mexique.
    J'ai tenu parole, c'était en 1971.

    RépondreSupprimer
  2. Fantashtique, ta cherette... rechette... Monica... euh... Chimone... euh... Roger...

    Chaime bien.

    Ch'ai jusse changé l'eau pour du rhum, chinon, cha faisait trop doux...

    Hic !

    RépondreSupprimer
  3. Chuper bon, marchi very much!

    Bonne idée le rhum Camille!
    Prochaine fois, chertain!

    Moi, chai remplaché le beurre par de l'huile d'olive. Moins gras, tsé! Ch'iens à ma chanté!

    Bonnannée..

    Cheeeeevaliiieeerr de la taaaaaaaaable rooooooooooooooonde, allons weeeer si le vin est bon....

    RépondreSupprimer
  4. Hilarant!!
    Merci, Andrée.

    RépondreSupprimer
  5. Claude,
    Le grand écart sur un piano à queue! Wow! Je suis impressionnée! Tu as l'ivresse audacieuse!

    Camille,
    Gâteau au rhum... Je lève mon verre à ton idée!

    Julie,
    C'est ton allons weeer qui me fait pouffer.
    Allez, à ta chanté!

    RépondreSupprimer
  6. Y a qui ont l'humour agréable.

    RépondreSupprimer